• Publié le 28 mars 2021
  • Par Pôle Communication

“Culture de l’échange, de la confiance et du respect”

C’est ainsi que Monsieur Edouard Sabot, médiateur administratif cantonal, définit l’une des missions du Bureau de médiation administrative (“BMA”), qui vient de publier son rapport d’activité pour l’année 2020.

Cet organe a pour tâche de résoudre de manière amiable les conflits émergents entre l’Etat et ses citoyens et d’éviter ainsi la surcharge de l’appareil judiciaire.

Le rapport souligne notamment que “la bonne collaboration de l’OCPM [Office cantonal de la population et des migrations] avec le BMA permet de répondre et de régler rapidement la majorité des demandes” (p. 26).

Ce service est gratuit. Le médiateur administratif cantonal et sa suppléante, Madame Marie-Laure Canosa, ont été élus par le Grand Conseil pour une durée de cinq ans, après consultation du Conseil d’État.

Selon Monsieur Edouard Sabot, l’un des précieux objectifs du BMA est de replacer l’être humain au centre de l’action des administrations.

Rapport complet : http://www.ge.ch/document/24084/telecharger